Un espace pionnier, un lieu inédit dédié à l’expression artistique contemporaine et à la richesse des échanges qu’elle suscite

Le pôle des arts plastiques et visuels R4
Façade Nord du R4, Dossier de permis de construire R4, mars 2013 © Ateliers Jean Nouvel
s’inscrit au cœur du projet culturel et urbain de l’Ile Seguin
Ile Seguin, emplacement du R4 sur la pointe amont © DRIEA-Ile-de-France
(Boulogne-Billancourt, Paris).

Le R4
Plan du rez-de-chaussée du R4, Dossier de permis de construire R4, mars 2013 © Ateliers Jean Nouvel
est un projet qui regroupera, sous une forme nouvelle et sur un même site, les acteurs du monde de l’art dans leur diversité et leurs complémentarités, afin d’offrir un cadre propice à l’émulation et à la création. De manière pionnière et inédite, le R4
Maquette du R4, décembre 2013, © Daniel Runacher
mettra en relation artistes et galeristes, collectionneurs, amateurs et institutions culturelles, logisticiens et curateurs d’exposition, afin de créer une «communauté vivante de l’art
Esquisse d’une perspective de la grande halle d’exposition du R4, juillet 2012 © Ateliers Jean Nouvel
».

Composée d’espaces d’expositions
Esquisse d’une perspective de la grande halle d’exposition du R4, juillet 2012 © Ateliers Jean Nouvel
et de galeries, d’ateliers d’artistes et d’artisans d’art, de salles de ventes et de réserves d’art dont une partie sera visitable, de plateformes numériques et de plateaux modulables, son architecture, fonctionnelle et polyvalente
Esquisse des jeux de transparence de la façade du R4 sur la rive de Boulogne-Billancourt juillet 2012 © Ateliers Jean Nouvel
, épousera les besoins pluriels des utilisateurs et s’ouvrira de multiples façons au public.

Le R4, dont l’architecture a été confiée à Jean Nouvel
Jean Nouvel, 2012 © R4
, revêt un rôle phare en incarnant pleinement la vocation culturelle de l’île voulue par les autorités publiques. Il est le premier projet culturel privé à voir le jour sur l’Ile Seguin
Vue aérienne de l’Ile Seguin, juillet 2012 © P. Guignard-SAEM Val de Seine-Aménagement
. La promesse de vente
Signature de la promesse de vente du R4 à la mairie de Boulogne-Billancourt, 16 novembre 2011 © A.Olszak - Mairie de Boulogne-Billancourt
a été signée le 16 novembre 2011 entre la SCI R4 porteuse du projet éponyme et la mairie de Boulogne-Billancourt. Le permis de construire a, quant à lui, été déposé en mars 2013 avant d'être délivré quelques mois plus tard, le 24 juillet. Le projet entre ainsi dans sa phase opérationnelle qui va se poursuivre avec un démarrage des travaux en 2014 et une inauguration prévue en 2017.

Incarnation de l’ambition culturelle et de l’esprit du R4
«allez-y!» acte 1, 7 juillet 2012, journée festive et artistique © Marie Lusa
, un programme de préfiguration intitulé «allez-y!
Collage atmosphérique «allez-y! 2013» © Marie Lusa, 2011
«Frauenkörperbewe-gungsbilder», 2010 © Jennifer Bornstein; «Indiananpolis Island», 2010 © Andrea Zittel; Swapmeet, 2010 © Andrea Zittel; «Petting Zoo», 2007 © Mike Kelley; «The Cat Bus» © Spartacus Chetwynd; «Untitled», 2010 © Neil Beloufa; «Test Site», 2006 © Carsten Hoeller
» a permis dès 2012 de commencer à défricher ce lieu en devenir. Prise de possession symbolique du territoire du R4, les actes successifs initiés sous la bannière de «allez-y!» ont pour but de fédérer artistes, galeristes, collectionneurs, architectes-urbanistes, institutions, lieux de formation et public autour du projet. 

Deux événements ont eu lieu en 2012 :
«allez-y!» acte 1 : 7 juillet 2012, journée festive et artistique.
Affiche «allez-y!» acte 1, 7 juillet 2012, programme de préfiguration du R4. © Marie Lusa
Le R4 a inauguré ses premières collaborations avec des artistes et des musiciens virtuoses et a offert un moment de convivialité aux riverains. Cette journée a permis d’accueillir 1400 personnes montrant qu’il était possible de réunir un large public autour de propositions exigeantes.

«allez-y!» acte 2 : 16-21 octobre 2012, R4 / FIAC.
R4 / FIAC – Projet associé. 16 - 21 octobre 2012.
Le R4 a développé une collaboration avec la FIAC en faisant de l’Ile Seguin un projet hors les murs qui a accueilli 18 œuvres présentées par 15 galeries internationales : 303 Gallery, New York; Balice Hertling, Paris; Isabella Bortolozzi, Berlin; Gavin Brown’s Enterprise, New York; Sadie Coles HQ, London; Freymond-Guth Fine Arts, Zurich; Marian Goodman, Paris, New York; Karma International, Zurich; Kaufmann Repetto, Milan; The Modern Institute, Glasgow; Peres Projects, Berlin; Praz-Delavallade, Paris; Eva Presenhuber, Zurich; Gregor Staiger, Zurich; T293, Naples, Rome. Cette expérience a permis de tester des modes de collaboration avec d’importants acteurs économiques.

En 2014, le programme «allez-y!» se poursuit avec un événement destiné à expérimenter de nouveaux partenariats avec de grandes institutions culturelles publiques et le monde académique, ainsi qu'à promouvoir de jeunes artistes utilisant un médium, la vidéo, que le R4 n'a pas encore eu l'occasion de mettre en avant.

«allez-y!» acte 3 : juin 2014, Festival R4 de la vidéo d’art
«allez-y!» acte 3 : juin 2014, Festival R4 de la vidéo d’art
. Le R4 engage pour ce festival une collaboration avec le Department of Visual and Environmental Studies de l’Université de Harvard (Cambridge), la Haute Ecole d’Art et de Design (Genève), l’École des Beaux-Arts (Paris), le Fresnoy (Tourcoing), ainsi que la galerie Jousse (Paris), le Musée d’art moderne de la ville de Paris, le Centre d’art contemporain (Genève) et l’Ambassade de Suisse.

Le Festival R4 de la vidéo d’art a eu lieu le 26 juin 2014 au cinéma d’art et d’essai parisien La Pagode. Suite à un appel à projet, les vingt films retenus par un comité de sélection ont été présentés au public et au jury du Festival en présence des auteurs.

Le jury, composé de professionnels du cinéma et du monde de l’art a décerné 4 prix. Les « Prix R4 de la vidéo d’art » ont été attribués à Léandre Bernard-Brunel pour Après Watteau/d’après Watteau (6:40, 2011) et Florent Meng pour Notes sur H2 (20:15, 2014). Les « Prix de l’ambassade de Suisse » ont été attribués à Irène Billard pour Alain (2:44, 2011) et à Jessica Bardsley pour Southern Land (8:32, 2014) lors d'une réception à l’Ambassade de Suisse. Les deux lauréats du « Prix R4 » bénéficient en outre d’une exposition à la galerie Jousse à Paris et au Centre d’art contemporain de Genève.