• R4
  • Aperçu
  • Micro-ville artistique

    Un espace pionnier, un lieu inédit dédié à l’expression artistique contemporaine et à la richesse des échanges qu’elle suscite

    Le pôle des arts plastiques et visuels R4
    Façade Nord du R4, Dossier de permis de construire R4, mars 2013 © Ateliers Jean Nouvel
    s’inscrit au cœur du projet culturel et urbain de l’Ile Seguin
    Ile Seguin, emplacement du R4 sur la pointe amont © DRIEA-Ile-de-France
    (Boulogne-Billancourt, Paris).

    Le R4
    Plan du rez-de-chaussée du R4, Dossier de permis de construire R4, mars 2013 © Ateliers Jean Nouvel
    est un projet qui regroupera, sous une forme nouvelle et sur un même site, les acteurs du monde de l’art dans leur diversité et leurs complémentarités, afin d’offrir un cadre propice à l’émulation et à la création. De manière pionnière et inédite, le R4
    Maquette du R4, décembre 2013, © Daniel Runacher
    mettra en relation artistes et galeristes, collectionneurs, amateurs et institutions culturelles, logisticiens et curateurs d’exposition, afin de créer une «communauté vivante de l’art
    Esquisse d’une perspective de la grande halle d’exposition du R4, juillet 2012 © Ateliers Jean Nouvel
    ».

    Composée d’espaces d’expositions
    Esquisse d’une perspective de la grande halle d’exposition du R4, juillet 2012 © Ateliers Jean Nouvel
    et de galeries, d’ateliers d’artistes et d’artisans d’art, de salles de ventes et de réserves d’art dont une partie sera visitable, de plateformes numériques et de plateaux modulables, son architecture, fonctionnelle et polyvalente
    Esquisse des jeux de transparence de la façade du R4 sur la rive de Boulogne-Billancourt juillet 2012 © Ateliers Jean Nouvel
    , épousera les besoins pluriels des utilisateurs et s’ouvrira de multiples façons au public.

    Le R4, dont l’architecture a été confiée à Jean Nouvel
    Jean Nouvel, 2012 © R4
    , revêt un rôle phare en incarnant pleinement la vocation culturelle de l’île voulue par les autorités publiques. Il est le premier projet culturel privé à voir le jour sur l’Ile Seguin
    Vue aérienne de l’Ile Seguin, juillet 2012 © P. Guignard-SAEM Val de Seine-Aménagement
    . La promesse de vente
    Signature de la promesse de vente du R4 à la mairie de Boulogne-Billancourt, 16 novembre 2011 © A.Olszak - Mairie de Boulogne-Billancourt
    a été signée le 16 novembre 2011 entre la SCI R4 porteuse du projet éponyme et la mairie de Boulogne-Billancourt. Le permis de construire a, quant à lui, été déposé en mars 2013 avant d'être délivré quelques mois plus tard, le 24 juillet. Le projet entre ainsi dans sa phase opérationnelle qui va se poursuivre avec un démarrage des travaux en 2014 et une inauguration prévue en 2017.

    Incarnation de l’ambition culturelle et de l’esprit du R4
    «allez-y!» acte 1, 7 juillet 2012, journée festive et artistique © Marie Lusa
    , un programme de préfiguration intitulé «allez-y!
    Collage atmosphérique «allez-y! 2013» © Marie Lusa, 2011
    «Frauenkörperbewe-gungsbilder», 2010 © Jennifer Bornstein; «Indiananpolis Island», 2010 © Andrea Zittel; Swapmeet, 2010 © Andrea Zittel; «Petting Zoo», 2007 © Mike Kelley; «The Cat Bus» © Spartacus Chetwynd; «Untitled», 2010 © Neil Beloufa; «Test Site», 2006 © Carsten Hoeller
    » a permis dès 2012 de commencer à défricher ce lieu en devenir. Prise de possession symbolique du territoire du R4, les actes successifs initiés sous la bannière de «allez-y!» ont pour but de fédérer artistes, galeristes, collectionneurs, architectes-urbanistes, institutions, lieux de formation et public autour du projet. 

    Deux événements ont eu lieu en 2012 :
    «allez-y!» acte 1 : 7 juillet 2012, journée festive et artistique.
    Affiche «allez-y!» acte 1, 7 juillet 2012, programme de préfiguration du R4. © Marie Lusa
    Le R4 a inauguré ses premières collaborations avec des artistes et des musiciens virtuoses et a offert un moment de convivialité aux riverains. Cette journée a permis d’accueillir 1400 personnes montrant qu’il était possible de réunir un large public autour de propositions exigeantes.

    «allez-y!» acte 2 : 16-21 octobre 2012, R4 / FIAC.
    R4 / FIAC – Projet associé. 16 - 21 octobre 2012.
    Le R4 a développé une collaboration avec la FIAC en faisant de l’Ile Seguin un projet hors les murs qui a accueilli 18 œuvres présentées par 15 galeries internationales : 303 Gallery, New York; Balice Hertling, Paris; Isabella Bortolozzi, Berlin; Gavin Brown’s Enterprise, New York; Sadie Coles HQ, London; Freymond-Guth Fine Arts, Zurich; Marian Goodman, Paris, New York; Karma International, Zurich; Kaufmann Repetto, Milan; The Modern Institute, Glasgow; Peres Projects, Berlin; Praz-Delavallade, Paris; Eva Presenhuber, Zurich; Gregor Staiger, Zurich; T293, Naples, Rome. Cette expérience a permis de tester des modes de collaboration avec d’importants acteurs économiques.

    En 2014, le programme «allez-y!» se poursuit avec un événement destiné à expérimenter de nouveaux partenariats avec de grandes institutions culturelles publiques et le monde académique, ainsi qu'à promouvoir de jeunes artistes utilisant un médium, la vidéo, que le R4 n'a pas encore eu l'occasion de mettre en avant.

    «allez-y!» acte 3 : juin 2014, Festival R4 de la vidéo d’art
    «allez-y!» acte 3 : juin 2014, Festival R4 de la vidéo d’art
    . Le R4 engage pour ce festival une collaboration avec le Department of Visual and Environmental Studies de l’Université de Harvard (Cambridge), la Haute Ecole d’Art et de Design (Genève), l’École des Beaux-Arts (Paris), le Fresnoy (Tourcoing), ainsi que la galerie Jousse (Paris), le Musée d’art moderne de la ville de Paris, le Centre d’art contemporain (Genève) et l’Ambassade de Suisse.

    Le Festival R4 de la vidéo d’art a eu lieu le 26 juin 2014 au cinéma d’art et d’essai parisien La Pagode. Suite à un appel à projet, les vingt films retenus par un comité de sélection ont été présentés au public et au jury du Festival en présence des auteurs.

    Le jury, composé de professionnels du cinéma et du monde de l’art a décerné 4 prix. Les « Prix R4 de la vidéo d’art » ont été attribués à Léandre Bernard-Brunel pour Après Watteau/d’après Watteau (4:30, 2011) et Florent Meng pour Notes sur H2 (20:15, 2014). Les « Prix de l’ambassade de Suisse » ont été attribués à Irène Billard pour Alain (2:44, 2011) et à Jessica Bardsley pour Southern Land (8:32, 2014) lors d'une réception à l’Ambassade de Suisse. Les deux lauréats du « Prix R4 » bénéficient en outre d’une exposition à la galerie Jousse à Paris et au Centre d’art contemporain de Genève.


     

  • Ile Seguin, Grand Paris

    Le dernier territoire insulaire à développer au cœur du Grand Paris

    L’Ile Seguin
    Ile Seguin, vue aérienne © DRIEA-Ile-de-France
    est un lieu unique. Située dans la boucle de la Seine
    Localisation culturelle de l’Ile Seguin © Ruedi Baur
    dans l’Ouest de la capitale, elle s’inscrit dans l’écrin de verdure des coteaux de Meudon en rive gauche et fait face au quartier en construction du Trapèze sur la rive droite à Boulogne Billancourt.

    Le projet urbain qui se développe sur le site des anciennes usines Renault, sur l’Ile Seguin et sur le Trapèze
    Maquette de l’île Seguin avec le quartier du Trapèze en arrière-plan.
    , couvre près de 70 ha, dont 12 ha pour l’île. C’est l’une des plus importantes opérations urbaines d’Ile de France. L’Ile Seguin entame aujourd’hui sa reconstruction, alors que le développement du Trapèze
    L’île Seguin et le quartier en construction du Trapèze sur la rive droite à Boulogne Billancourt.
    est achevé sur plus de la moitié de son emprise et en chantier sur l’autre partie du site.

    L’Ile Seguin est le lieu d’une histoire, artistique industrielle et sociale exceptionnelle.

    Site d’inspiration
    Dessin des usines Renault en fonctionnement, pointe amont de l’Ile Seguin
    Manifestation des ouvriers des usines Renault sur le pont Daydé menant à l’Ile Seguin, 1936© Renault Communication D/R
    Vue des usines Renault, pointe aval de l’Ile Seguin © Renault Communication D/R
    Alain Manesson-Mallet, le Pont de Sèvres, gravure extraite du livre la Géométrie pratique, 1702 © Archives municipales de Boulogne-Billancourt
    Usines Renault sur l’Ile Seguin
    Publicité Renault, R4 © Renault Communication D/R
    Vue des usines Renault, pointe amont de l’Ile Seguin, septembre 1934© Renault Communication D/R
    Charles-Léopold de Grevenbroeck, l’Ile Seguin, le Pont de Sèvres et Saind-Cloud, dessus-de-porte commandé pour la chambre du Roi au château de la Muette 1738, huile sur zinc, 69*90 cm © Musée Carnavalet Paris
    pour de nombreux artistes dont Corot, Delacroix, Sisley, Turner, l’île connaît une première aventure industrielle à l’initiative du chimiste Armand Seguin, qui y installe une grande tannerie au début du 19e siècle. Elle sera par la suite, durant un siècle, le cœur de l’innovation industrielle automobile et un symbole de la modernité française avec les usines Renault
    L’usine Renault, pointe aval de l’Ile Seguin, vue du Pont de Sèvres, 1934 © Renault Communication D/R
    . En 1992, Renault ferme la dernière chaîne de production, les bâtiments seront détruits 10 ans plus tard.

    Ce passé chargé d’une histoire artistique, industrielle et sociale exceptionnelle est une source d’inspiration dont le R4 veut tirer toute sa force en invitant la scène artistique contemporaine
    Oscar Tuazon, Sex Machine, 2012. Châtaignier, pompe, eau
; ~250 x 250 x 800 cm. Courtesy of the artist and Galerie Eva Presenhuber, Zurich. 
Commande de R4. © Yves André
    à prendre possession du lieu et de l’imaginaire
    Performance de Reto Pulfer, «allez-y!» acte 1, 7 juillet 2012 © Marie Lusa, courtesy de l’artiste, BaliceHertling, Paris
    qui s’y attache pour l’interroger, le transformer, le réinventer.

     

  • Architecture

    Autoriser une utilisation hybride de l’espace, rendre perméable les frontières entre scène et coulisses

    Le R4
    Maquette du R4, décembre 2013, © Daniel Runacher
    est un lieu dont le caractère urbain
    Façade Nord du R4, Dossier de permis de construire R4, mars 2013 © Ateliers Jean Nouvel
    et portuaire
    Décomposition structurelle du R4, APS R4, juin 2012 © Ateliers Jean Nouvel
    marqué par les échanges, les artistes, le public ne s’identifie pas comme une architecture définie mais comme un lieu de vie, un équipement qui se différencie par le contenu qu’il accueille.

    Ignorer la césure traditionnelle entre contenu et contenant, c’est le défi majeur qu’ont voulu relever les artisans du R4
    Esquisse d’une perspective de la grande halle d’exposition du R4, juillet 2012 © Ateliers Jean Nouvel
    en cherchant à valoriser toutes les sources de synergies et de continuités possibles entre programme et architecture
    Plan du rez-de-chaussée du R4 avec décomposition programmatique des surfaces, Dossier de permis de construire R4, mars 2013 © Ateliers Jean Nouvel
    .

    Le dispositif architectural de la pointe amont
    Coupe et plan des principes urbains et des volumes du R4, document d’étude, juillet 2012 © Ateliers Jean Nouvel
    de l’Ile Seguin renvoie à l’horizon industriel du site, un imaginaire précisément retenu pour sa capacité à entrer en dialogue avec l’art, sa création, sa fabrication, sa présentation et sa mise en valeur. Par ailleurs, la qualité des espaces ouverts
    Esquisse des jeux de transparence de la façade du R4 sur la rive de Boulogne-Billancourt juillet 2012 © Ateliers Jean Nouvel
    au public et la composition architecturale
    «De la Seine à la Seine», étude sur les axes, transparence, espaces publics, terrasses et le respect des vues nord-sud, est-ouest, du R4, APS R4, juin 2012 © Ateliers Jean Nouvel
    des bâtiments s’inscrivent pleinement dans les exigences d’un projet au fort rayonnement culturel.

    Parallèlement, l’ambition novatrice du R4
    Façade Nord du R4, Image de synthèse, décembre 2012 © Ateliers Jean Nouvel
    se traduit dans l’extrême polyvalence des espaces
    Scénario d’utilisation hybride des espaces d’expositions, de l’espace de conférence et des ateliers d'artistes du R4, APS R4, juin 2012 © Ateliers Jean Nouvel
    qu’il met à la disposition de ses usagers. Conçue pour être à la fois modulable et fonctionnelle, la structure architecturale fait du R4 une matrice vivante
    Scénario d’utilisation hybride des espaces d’expositions, utilisation segmentée (exposition galeristes + la halle d’exposition + conférences + la halle de création), APS R4, juin 2012 © Ateliers Jean Nouvel
    , autorisant une utilisation hybride de l’espace, capable de s’adapter continuellement aux besoins évolutifs des partenaires et aux attentes spécifiques des différents acteurs de l’art. Ces modes d’utilisation de l’espace rendent perméables les frontières entre «scène» et «coulisses».

    Composé de deux corps de bâtiments
    Maquette du R4, octobre 2012, © Daniel Runacher
    séparés par une place publique
    Maquette du R4, octobre 2012, © Daniel Runacher
    , le R4 est l’un des seuls traversant de l’ensemble de l’île et offrant des vues privilégiées entre les rives de Boulogne-Billancourt et de Meudon. Sur le toit du R4
    Promenade artistique sur les toits-terrasses végétalisés du R4, juillet 2012 © Ateliers Jean Nouvel
    , les jardins seront aménagés pour permettre à des «promenades artistiques» et des expositions exceptionnelles de voir le jour.

    S’inscrivant dans cette philosophie et en adéquation avec la volonté d’être un lieu exemplaire en terme d’innovation environnementale, un pont roulant permettant le transport fluvial des œuvres d’art traverse l’ensemble du R4 de part en part.



    La SCI R4 a demandé à Jean Nouvel, coordonnateur du projet d’aménagement de l’Ile Seguin, d’être l’architecte du R4. 


     

  • Préfiguration


    Site du R4, Ile Seguin, juillet 2012 © Marie Lusa

    « allez-y ! » – le programme de préfiguration – veut mettre à l’épreuve la stratégie de collaboration du R4 et révéler le potentiel d’imaginaire du lieu.

    Afin de mettre en acte le processus de l’expérimentation et de l’hospitalité, le R4 se dote d’un programme de préfiguration, «allez-y!», qui sera réalisé jusqu’à son ouverture. Celui-ci vise à activer la stratégie participative du projet et des impulsions qu’il nécessite; à créer et à véhiculer des images fortes et à communiquer, à intervalles réguliers, sur les avancées du projet. Il est l’occasion pour le grand public de se réapproprier ce territoire
    Site du R4, Ile Seguin, juillet 2012 © Marie Lusa
    en jouissant des lieux aménagés (les jardins
    Nicolas Party, «Blakam’s Stone», 2012
    Acrylique sur pierre, dimensions variables, «allez-y!» acte 1, 7 juillet 2012,
    courtesy de l’artiste et The Modern Institute/Toby Webster Ltd, Glasgow; Galerie Gregor Staiger, Zurich © Marie Lusa
    ) et de révéler la puissance d’imagination du lieu (chantiers et terrains vagues
    Reto Pulfer et Gregor Staiger sur l’Ile Seguin, avril 2012 © Marie Lusa
    ).

    Prise de possession symbolique du territoire du R4, les événements en plein air initiés sous la bannière de «allez-y!» ont pour but de fédérer artistes, galeristes, collectionneurs, architectes-urbanistes, institutions et grand public autour du projet.

    En 2012, «allez-y!» a proposé deux événements d'importance: la journée festive et artistique du 7 juillet 2012
    «allez-y!» acte 1, 7 juillet 2012, journée festive et artistique © Guérilla / R4
    et R4/FIAC, une collaboration avec la Foire Internationale d'Art Contemporain de Paris
    «allez-y!» acte 2, 15–21 octobre 2012, R4/Fiac
    programme de préfiguration du R4 © Marie Lusa
    , du 16 au 21 octobre 2012.

    En 2014, «allez-y!» se prolonge avec un nouvel événement : le Festival R4 de la vidéo d’art
    «allez-y!» acte 3 : juin 2014, Festival R4 de la vidéo d’art
    . Ce festival est destiné à initier une collaboration avec le monde académique : quatre école d’art, Harvard (Cambridge), la Haute Ecole d’Art et de Design (Genève), les Beaux-Arts (Paris) et Le Fresnoy (Tourcoing) seront partenaires de l'événement. Le Festival R4 de la vidéo d’art permettra de promouvoir de jeunes artistes qui travaillent avec un médium que le R4 n'a pas encore eu l’occasion d’expérimenter.

     

  • Actualité

    « allez-y » Acte 3 : Festival R4 de la vidéo d'art, Paris, 26 juin 2014

    En juin 2014, le programme «allez-y!» se poursuit avec un événement destiné à expérimenter de nouveaux partenariats avec de grandes institutions culturelles publiques et le monde académique, ainsi qu'à promouvoir de jeunes artistes utilisant un médium, la vidéo, que le R4 n'a pas encore eu l'occasion de mettre en avant: le Festival R4 de la vidéo d’art
    «allez-y!» acte 3 : juin 2014, Festival R4 de la vidéo d’art
    .

    Le R4 engage pour ce festival une collaboration avec le Department of Visual and Environmental Studies de l’Université de Harvard (Cambridge), la Haute Ecole d’Art et de Design (Genève), l’École des Beaux-Arts (Paris), le Fresnoy (Tourcoing), ainsi que la galerie Jousse (Paris), le Musée d’art moderne de la ville de Paris, le Centre d’art contemporain (Genève) et l’Ambassade de Suisse.

    Le Festival R4 de la vidéo d’art qui s'est déroulé le 26 juin 2014 au cinéma d’art et d’essai parisien La Pagode a permis au jury spécialisé d'attribuer 4 prix parmi les 20 vidéos d'art présentées. Ces prix ont été décernés à l’Ambassade de Suisse à Paris. Les deux lauréats du Prix R4 de la vidéo d’art bénéficieront d’une exposition en juillet à la galerie Jousse à Paris et en septembre au Centre d’art contemporain de Genève.

    Découvrez tous les lauréats sur le site du Festival.



    Les dates-clefs du projet:

    • 2011
      • 11 juillet: création de la société civile immobilière SCI R4, fondée par Yves Bouvier
        Yves Bouvier, Fondateur de la société civile immobilière SCI R4
        © vanessa.franklin
        et présidée par Nelly Wenger
      • 16 novembre: signature de la promesse de vente du terrain, pour près de 30'000m2 de droits à bâtir
    • 2012
      • juin: achèvement de la phase d’avant-projet
        «De la Seine à la Seine», étude sur les axes, transparence, espaces publics, terrasses et le respect des vues nord-sud, est-ouest, du R4, APS R4, juin 2012 © Ateliers Jean Nouvel
        par les Ateliers Jean Nouvel
      • 7 juillet: démarrage du programme de préfiguration «allez-y!»  par une journée festive et artistique
        Affiche «allez-y!» acte 1, 7 juillet 2012, programme de préfiguration du R4 © Marie Lusa
        dédiée au public
      • 15-21 octobre: «allez-y!» acte 2
        R4 / FIAC – Projet associé. 16 - 21 octobre 2012.
        : collaboration exceptionnelle avec la FIAC: 15 galeries internationales, 18 artistes, 9 oeuvres réalisées in situ, sur le site du R4
    • 2013
      • 19 mars: dépôt du permis de construire
        Dépôt du permis de construire du R4 avec Mme Nelly Wenger, directrice générale du projet, M. Pierre-Christophe Baguet, Maire de Boulogne-Billancourt et Me Sylvie Burthe-Micque, notaire de l'Office Notarial Monassier & associés. ©Arnaud Olszak
        à la Mairie de Boulogne-Billancourt
      • 24 juillet: octroi du permis de construire
      • 4 décembre: présentation de la nouvelle maquette du R4
        Vue de la maquette du R4 déployée avec ses trois niveaux principaux : le socle, la halle d’exposition et la grande galerie et le cube des réserves visitables en toiture. Décembre 2013, © Daniel Runacher
        à l'ambassade de Suisse à Paris
    • 2014

     

  • Contact & presse


    contact@r4-ileseguin.com

    SCI R4 Service courrier
    1 place Paul Verlaine
    F-92100 Boulogne-Billancourt